samedi 25 mars 2017

ॐღ Quel que soit le chemin, nous le créons, en fait tout est un, tout est à l'image de celui que l'on choisit . ॐღ


On m'a demandé quel est le meilleur chemin pour être libéré de cet ego, de ce conditionnement pour vivre en toute conscience notre divinité, afin de marcher dans la lumière afin de faire face à tout ce qui est. En fait, il n'y a pas plusieurs chemins, il y en a qu'un seul qui libère, comme cela est dit dans plusieurs messages, l'amour est la voie à suivre. L'amour libère tout à condition que vous soyez prêts à faire des sacrifices, le don De soi, être dans l'amour divin, ne plus être conditionné par aucune croyance, ni aucune peur, avoir une foi absolue. Plusieurs ont une notion de ce qu'est l'amour, aussitôt que l'être est confronté à la souffrance, aux blessures de l'âme, on parle de rejet, d'abandon, d'humiliation, trahison et d'injustice, il oublie ce qu'est le vrai amour. Croyez-vous qu'en vivant dans ce monde, vous ne vivrez pas ces situations ? Un monde ou presque toute l'humanité est confronté à cette réalité omniprésente. En fait, la grande majorité ne sait pas faire face à cette réalité, à toute cette dualité, l'homme continue à être dans la non-acceptation, dans le non-amour, reflétant sa souffrance, de la même occasion ne fait qu'alimenter cette réalité dans laquelle il évolue, victime de sa propre souffrance.

En fait, l'homme, l'humanité crée cette dualité, vivant dans un monde où chacun est confronté émotionnellement, créant ainsi la souffrance généralisée, nourrissant toutes les consciences. Posez-vous la question pourquoi les animaux nous craignent-ils ? Imaginez un instant être à la place d'un animal qui sent et ressent votre émanation, votre vibration, votre aura, votre corps éthérique et autres, il y a de quoi à être affolé, c'est loin de dégager une vibration d'amour, une fréquence harmonieuse. L'homme vit dans la craindre, dans les peurs, conditionné par les croyances de cette humanité, qui fait que l'homme a peur de lui-même. Avez-vous déjà vu un animal ayant peur de lui-même ? Tout ça pour vous dire que l'homme est conditionné à vivre dans les peurs, toujours en train de nourrir cette dualité. Est-il vraiment dans la lumière de l'amour ? Non, il ferme son cœur, en restant victime de ses pensées, victime de ses comportements, victime de cette réalité. Comment faire face à toute cette dualité, à libérer sa conscience de tous ces conditionnements, de toutes ces peurs, parvenir à ne plus en être victime ?

Tant que vous ne pas changer votre conscience de tout ce qui entrave votre paix, vous vous condamnez à rester victime de votre réalité. En fait ce monde n'est que le reflet de ce qui se passe en votre âme et conscience. Si vous ne prenez pas conscience de vos pensées, vos croyances et vos peurs, vous restez dans cette vibration, qui en fait ne fait que la refléter. Quel que soit ce qui se présente à vous, c'est dans la façon d'y faire face qui fait de vous une victime ou pas. Comprendre que ce monde est votre miroir, ce que vous n'aimez pas, que vous n'arrivez pas à transcender, reste dans votre âme et conscience, perturbant tout votre être. On en veut contre le gouvernement, contre tous ceux qui ne répondent pas à notre propre perception, on réagit négativement, on est agressif, en fait la grande majorité des êtres humains agissent dans le non-respect de la vie et de leur propre vie.

Vous ne réalisez pas à quel point votre terre est polluée, de vos pensées, de vos croyances, de vos peurs. Toutes vos actions contre la nature, toutes vos créations qui ont pollué la terre, vos aliments. En fait, ce monde ou cette réalité ne fait que vous refléter votre propre pollution intérieure, en votre âme et conscience. Vous ne réalisez pas que tout ce qui se passe à l'extérieur est la manifestation de votre intérieur. Tout est un, votre grande ignorance de cette grande vérité, vous plonge dans votre propre création. Croyez-vous que le nouveau monde sera à l'image de celui-ci ? Tant que vous ne comprendrez pas que ce qui est en bas est semblable à ce qui est en haut, cela veut simplement exprimer que cette réalité est à votre image. On dit que Dieu nous a créé à son image, cela est vrai, mais qu'avons-nous fait en tant que créateur de notre réalité ? Tant que nous ne changeons pas nos pensées, nos croyances, nous nous condamnons à vivre dans cette vibration et poursuivre celle-ci au-delà de la forme, pour être plus clair, après avoir quitté ce monde, en laissant notre véhicule humain, quelle que soit la façon, la mort frappe et libère l'être pour ensuite poursuivre sa destinée.

Ce qui est dit, nous continuons là où nous avons terminé notre incarnation. Qu'est-ce que l'homme doit changer, intégrer pour être en mesure de tout transcender ? Tant que l'homme ne change pas sa perception, il continue à s'identifier et à réagir contre son propre reflet, ce monde dans laquelle son âme et conscience évoluent. Il est évident que cette réalité n'est que son propre reflet, que faut-il faire ? Déjà en prendre conscience, qu'on ne peut pas lutter contre son miroir, reflet, que représente ce monde. Le changement commence en soi, en son âme et conscience, utiliser les mots-clés, amour, acceptation, accueille, respect. Une chose est sûre, tant que vous réagissez dans la négation, vous en payez le prix. Arrêtez de vous laisser convaincre par qui que ce soit, quel que soit l'enseignement, celui ou celle qui le partage, ne fait que refléter sa perception, si vous êtes perturbé, diminué par les propos de ces personnes se disant plus évoluer, ne font que refléter leurs propres souffrances, mémoires non libérées. En fait, en s'en prenant à vous, ils ne font que refléter leur propre état d'être et non cette harmonie, cette paix, cet amour inconditionnel, qui s'acquiert en retrouvant la totalité de sa lumière. N'oubliez pas que ce monde ne fait que refléter ce qu'il y a en votre âme et conscience, tout est un, le fait de ne pas en prendre conscience, nous empêche de voir la globalité. Ce qui se passe à l'extérieur est la réalisation de l'intérieur, de ce qui s'y trouve en tant que perception.

Acceptons et accueillons toute cette réalité dans l'amour, cela vient confirmer notre gratitude, notre reconnaissance de notre création en notre âme et conscience, qu'en fait tout est la manifestation de ce que nous pensons. La seule façon de transcender, c'est par l'amour divin, cette reconnaissance que tout est un, cela ne se fait pas dans le jugement. En changeant notre perception, notre regard face à ce monde extérieur, cela change notre état intérieur, le fait de tout reconnaître, de tout aimer d'un même amour, change nos pensées, nos croyances et nos peurs. Nous prenons conscience de notre pouvoir créateur, juste en changeant sa façon de faire avec tout ce qui se présente à nous. N'oublions jamais que nous faisons face à nous-mêmes. Le fait de le juger, on se condamne, que nous soyons d'accord ou pas, cela ne change rien, prendre conscience que tout est un, que tout en fait partie, du bon au moins bon, cela n'est que la manifestation de ce qui se passe en notre intérieur. Certains diront qu'ils ne sont pas responsable, peut-être, mais le fait que tout est un, nous le portons tous en notre âme et conscience. Chacun est libre d'agir selon sa conscience, mais ne peut se soustraire à toute cette création qui ne fait que refléter ce qui se passe en son intérieur. Ce message s'adresse à ceux qui sont prêts à l'entendre et de faire le changement nécessaire pour ainsi se libérer de tous ces conditionnements qui apportent tant de souffrance, tant d'incompréhension.

L'amour divin, c'est cette reconnexion qui nous unifie, qui nous fait vivre en toute conscience à cette appartenance, là où tout est un. Le fait de le nier, de ne pas l'accepter, de le rejeter, on se place dans une position à sentir et ressentir cette séparation pour la simple raison qu'on ne l'accepte pas dans toute sa totalité. Tant que nous sommes dans le non-amour, nous créons cette souffrance, en nous basant sur des croyances limitatives. Nous ne sommes pas qu'une conscience évoluant seule avec toute la création, tout fait partie de la même conscience, il n'y a rien de séparer, qu'en fait ce monde est notre miroir, ce sont nos jugements, nos croyances et nos peurs qui créent cette réalité dans laquelle nous évoluons en tant que forme incarnée tout en étant la globalité. Comprenez-vous toute la complexité de ce que nous sommes, la mort n'est qu'un leurre, notre conscience continue à évoluer, à suivre sa destinée. Faites-vous partie de ceux qui ont une intelligence limitée aux croyances limitatives où vous êtes de ceux qui sont ouverts, ne se basant pas sur des croyances, ni sur des peurs, se basant sur l'amour, le vrai, qui élève et transcende tout dans la lumière, ayant cette foi absolue en l'un, en la source Père/Mère, peu importe le nom qu'on lui donne, sans quoi il n'y aurait que le néant. ॐღ

Quoi que l'on choisit, nous sommes aimés, accompagnés et guidés, en fait nous nous accompagnons.

jeudi 23 mars 2017

ॐღ Une grande transformation intérieure, qui change l'ADN, afin de se libérer de l'emprise de l'ego. ॐღ 


Quand l'être arrive à ne plus s'identifier à tous ces apprentissages, aux expériences de son prochain, respectant le cheminement de chacun, tout en affichant sa paix, sa joie intérieure, son amour divin, il vit en toute conscience sa relation d'unité, en endossant sa vraie nature divine. En fait, il vit sa relation sacrée avec la vie, avec toute cette diversité, sa conscience est passée à un autre niveau, a transcendé cet ego, issu du monde des croyances limitatives, des jugements, des comparaisons. Il est parvenu à se vaincre lui-même, en changeant sa perception. Étant observateur, il a réalisé son égarement, le fait de juger, de s'identifier, de vouloir imposer, de jouer à la victime, bourreau et Sauveur, l'éloignait de cette paix intérieure. Il a compris que pour renaître en la lumière, seul l'amour, le vrai lui permettrait de vivre cette libération, de se libérer de l'emprise de cet ego, qui ne fait que s'identifier à toute cette dualité, résultant d'un monde gouverner par l'ego. Sans vouloir vous juger, regardez-vous agir en cet instant, êtes-vous déranger de ce qui se trame dans votre vie, de la vie de vos proches, de vos connaissances, de purs étrangers, de votre pays, du monde entier, de tous ces comportements ? Si votre réponse est oui, c'est que vous continuez à endosser votre personnalité et non votre soi divin, libre de toutes ces illusions. Il est vrai que chacun vit avec ce défi, de vaincre, de transcender l'ego, pour juste endosser la lumière de l'amour, qui en passant n'a aucun jugement, qui ne donne aucune importance à ces émanations, créations de l'ego qui n'a pas encore réalisé que tout est un, que tout est son reflet.

L'amour ne juge point et accepte tout dans la lumière de l'amour, seul l'ego est touché par ces émanations, ces créations, en fait l'ego reconnaît l'ego, le vrai amour reconnaît que l'amour, ne donnant plus aucune importance au monde de l'ego, il n'est plus touchée par ces illusions. Ce qui s'en vient, se trouve être toute une transformation, vaincre l'ego pour endosser la lumière une, la source Père/Mère, Dieu, le faire en toute conscience. C'est que notre conscience passe à un autre niveau, qui est libéré de l'ego, n'étant plus troublé par ce monde sous son emprise, l'acceptant et l'accueillant dans son apprentissage et évolution, apportant cette nouvelle conscience, d'apporter cet enseignement, cet éveil pour que d'autres suivent le même chemin. Il n'y a rien à faire, car ceux qui sont prêts à le vivre, tout se met en place, leur ADN change, car il y a des prises de conscience. Nous formons un grand réseau et ceux qui ont ouvert leurs consciences, sont prêts à faire la transition. On constate que ce monde souffre par son ignorance, que chacun nourrit ces illusions qui entrainent tous ces maux, que la seule porte de sortie est endossée la lumière de l'amour, déjà le vivre en soi et de constater les changements en tout son être. C'est la même chose quand tu vis un vrai pardon, celui que le vit par le mental, n'a pas vraiment pardonné, gardant en lui cette blessure au coeur, tandis que celui qui a pardonné avec le cœur, n'a plus cette blessure, il est en paix.

Le fait d'endosser notre lumière, nous éloigne du monde de l'ego, de toute cette dualité, de toute cette souffrance. Cela ne veut pas dire que nous n'avons pas d'amour pour ce monde et pour ceux qui sont encore sous son emprise. Cela veut simplement dire, ne plus être identifié à ces émanations, tout en accueillant et respectant ce monde dans son apprentissage et évolution. ॐღ 

ॐღ Pourquoi l'être humain souffre autant, il souffre car il s'identifie à toutes les souffrances de ce monde, à commencer par les siennes, par la souffrance de ses proches, de ses amis, de ses connaissances, en d'autres mots, il s'identifie à toutes les souffrances, comme étant ses propres souffrances. Il n'a pas compris que cela fait partie du monde de l'ego, de cet apprentissage qui éloigne l'être de sa vraie nature divine qui est libérée de toutes ces illusions, de toutes ces croyances et peurs. En fait, chacun souffre de son ignorance, la vérité se trouve en soi, en la source de lumière et amour, Dieu, source Père/Mère, qui est en toute chose, en tout ce qui est. Faire un avec la source, notre lumière commune. nous libère de l'emprise de l'ego, ainsi que tous les maux liés à ces illusions. ॐღ

ॐღ PENSÉE CONSCIENTE DE QUI NOUS SOMMES. ॐღ



L'origine de la pensée, un grand nombre, voir quasiment la totalité ne se donne pas la peine d'aller encore plus loin que la pensée. L'être pense, l'être agit, l'être sème, l'être récolte. En fait si l'univers, tout ce qui en découle se trouve être la manifestation de la pensée, comme il y a cette grande force d'amour et de lumière, celle-ci agit, sème et en fait ce qui se manifeste dans cet ici et maintenant est la récolte de la pensée créatrice. Il en est de même pour l'homme car il pense, dont il crée sa réalité, il agit et sème, récoltant le fruit de ses pensées dans l'instant présent. Le passé n'est que la fondation de l'instant présent, le futur en est la projection de la présente pensée. Qu'on le veuille ou non, tout est lié, tout réagi à cette conscience universelle, voire quantique, qui s'exprime aussi bien dans tout ce qui est vie, manifestation de cette conscience, qui fait face à sa propre création. En fait tout est un et ce un s'exprime en toute chose, fait l'apprentissage tout en faisant l'expérience de la pensée.

Quand l'être réussit à maitriser sa pensée, en s’unifiant à cette globalité, comprenant que la pensée est une action posée à soi-même. En fait tout ce qui est conscience pense, sème, récolte les fruits de ses propres actions. Le fait de comprendre, d'intégrer que tout est issu de la même source d'amour et de lumière, en cette pure conscience qui en fait l'expérience de sa propre création, en tant que conscience individuelle, collective, universelle et quantique. En fait ce message est juste pour vous dévoiler votre propre pouvoir de création, tant que tu crois être une conscience séparée, tu t’infliges tes propres maux, quand tu saisis que tu n'es pas ce corps mais lié à cette conscience globale, universelle et quantique, tu n'as plus de maux, plus de dualité, plus de souffrance, tu es simplement dans l'amour, en aimant tout d'un même amour, tu émanes cette lumière, cet amour pour le bien-être de tout ce qui est.

Intégrant du même coup cette pure connaissance, que tout est illusion, il n'y a que la conscience et sa propre pensée, qui en fait crée l’illusion de la réalité, tout est un et amour. Celui qui ne se connaît pas, ne fait que vivre sa propre souffrance de son ignorance. Alors apprend à te connaître et aime tout d'un même amour et c'est ainsi que tu te découvriras la plus grande vérité, qui est accessible à ceux qui font cette démarche, cette quête, tout est en soi, entre la conscience et sa pensée. ॐღ

ॐღ Dans ce monde, nous pouvons constater qu'un grand nombre n'a pas ouvert sa conscience à cette conscience globale, unifiée, Dieu, la source Père/Mère pour la simple raison qu'ils sont dans la souffrance, dans leurs maux, ne réalisant pas l'ampleur du pouvoir de la pensée. N'ayant pas le cœur ouvert, n'ayant pas encore ce langage quantique, universelle, globale, ils se trouvent être limités, n'ayant pas acquis cette intelligence et deviennent les propres responsables de leurs croyances, de leurs peurs et de ce manque d'amour, de respect, pour la simple raison qu'ils ne savent pas qui ils sont et sont victimes de leurs propres pensées limitatives. Ouvres-toi au monde, à tout ce qui est, tu découvriras que tout est issu d'une même source de lumière et d'amour, tout est un. Quoi qu'il en soit cela deviendra tout à fait obsolète, nous vivons en cet instant ce grand changement de conscience pour réaliser l'unité et faire la paix, ne faire qu'un dans la lumière de l'amour, Dieu, et ainsi tous auront la même pensée créatrice, ayant comme fondation la lumière de l'amour. soi, entre la conscience et sa pensée. ॐღ

ॐღ VOUS NE SAVEZ PAS AIMER, IL Y A ENCORE DU CHEMIN À FAIRE POUR L’ATTEINDRE ॐღ



Savez-vous vraiment ce qu'est le vrai amour ?

La spiritualité libératrice de toutes les religions, de toutes les croyances, de toutes les peurs ne s'acquiert que par la pureté du cœur. Comment voulez-vous avoir ce cœur pur, quand vous en émaner le contraire ? Combien de fois, il a été dit que tout est un, que tout est issu de la même source d'amour et de lumière, Dieu, la source Père/Mère, quel que soit son nom, nous en sommes tous issus. Avez-vous conscience de votre comportement envers votre prochain ? Qui que vous soyez, il n'y a pas de plus grand ou de plus petit, cela est une illusion de le croire, vous constatez différents niveaux de conscience pour la simple raison que vous en avez décidé ainsi. Un être conscient se disant supérieur et ayant encore des comportements de jugements n'est pas plus éveillé que celui qui en est inconscient.

Ce message n'a qu'un but, celui de vous faire voir le vrai visage de l'amour et ainsi que sa lumière. Comprenez-vous cette parabole, si vous en prenez à plus petit ou à plus grand que vous, vous êtes dans l'inconscience totale, en agissant ainsi, vous ne pouvez pas vivre consciemment votre unité dans la paix, dans la lumière de l'amour. Combien de fois je vous ai dit, d'aimer d'un même amour, sans attente, sans jugement, en acceptant le choix de vie de chaque âme. Combien de fois je vous ai dit de ne plus vous identifier à la dualité, à ce manque d'amour, à votre ego, qui ne fait que nourrir cette illusion de séparation. Il n'y a jamais eu séparation, tout est un, ce n'est que dans votre perception, dans votre mental qui prend toute la place et votre cœur en souffre. Vous cherchez le pourquoi de votre souffrance et pourtant vous en êtes le responsable, pour la simple raison que vos pensées ne font que nourrir cette détresse intérieure. Plusieurs se disent avoir le cœur grand ouvert, quand ils sont confrontés à vivre de grande souffrance par leur prochain, ils ne sont plus dans le cœur, changeant leurs comportements en colère, en frustration, se disant qu'ils ne peuvent pardonner ces offenses. Le vrai amour pardonne tout, celui qui ne pardonne pas, ferme son cœur à jamais, ainsi est né l'origine de sa souffrance.

Ce monde, cet univers, cette matrice, toute cette création, se trouve n'être que votre reflet. Il est certain que si vous ne vous attardez que sur les maux, que sur le manque d'amour, que sur ce qui est bien ou mal, votre conscience est à l'image de ce que vous croyez être. Le vrai amour, n'est pas de ce monde, pour y accéder, c'est par le cœur, c'est par le pardon véritable, c'est par le changement de conscience afin d'endosser notre véritable essence, la lumière de l'amour, Dieu, source Père/Mère. Je vous le dis, si vous n'êtes pas en mesure de changer votre conscience humaine à votre divine conscience, vous vous condamnez à rester dans vos illusions, à être votre propre bourreau. Vous vous dites que c'est impardonnable les offenses que vous subissez, vous ne comprenez pas que tout cela est la création de l'ego, du manque d'amour, car en chacun se trouve la lumière de l'amour. En jouant à la victime, en continuant à jouer le rôle de l'ego, vous fermez votre cœur à l'amour véritable, incommensurable, inconditionnel, absolu, divin, à votre soi accompli, à cette pure conscience libre de toute dualité. Posez-vous cette question : est-il préférable d'avoir plus de connaissances tout en restant dans les comportements de l'ego, ou de vaincre l'ego et de tout aimer d'un même amour, sans aucun jugement, reconnaissant la lumière en chacun, en toute chose et non à cet ego qui est à l'origine de tous les maux, manque d'amour ? ॐღ

samedi 18 mars 2017

ॐღ L'amour, il n'y a que ça qui est vrai, le reste est illusion ॐღ


L'amour, le vrai, comment le décrire dans des simples mots.


Sans l'amour, il n'y a rien, juste le néant. En fait le néant n'existe pas, même dans les coins les plus reculés, dans la plus profonde noirceur, il y a la lumière de l'amour, il n'y a rien qui n'existe sans amour, quelle que soit la dimension, univers et autres, tout est issu de cette force d'amour. C'est ce qui maintient toute chose, en une seule. En ce monde, l'âme qui s'incarne dans cette forme humaine, vient de l'amour, vient de sa lumière, vient de sa conscience, de sa force créatrice. Quelle que soit la vie, tout en est issu. Une très grande majorité d'âme, d'être incarnée n'a pas encore acquis cette pure conscience. Utilisant cette force d'amour et de lumière pour leurs propres besoins égoïstes. Cela fait partie de l'apprentissage, l'âme doit passer par cette souffrance, afin de comprendre ses propres actions, elle a besoin d'apprendre, d'expérimenter, causant d'horribles souffrances dans cette soif de connaissances. L'âme souffre à endosser la forme humaine ou autre pour acquérir cette sagesse, afin de ne plus vivre ces blessures qui sont en fait un moteur d'évolution de conscience. Peu importe le temps, tout est illusion, l'âme est éternelle, mais reste prisonnier de sa propre prison intérieure, fruit de ses actions.

Il est drôle de constater qu'une grande majorité répète les mêmes scénarios, les mêmes schémas, ils ne se rappellent pas le nombre de fois qu'ils ont endossé la forme humaine. Ce corps émotionnel à vivre toutes sortes de scénarios différents à sentir et ressentir des émotions et des sentiments venant de leurs conceptions à voir ce monde dans laquelle ils évoluent, à apprendre les bases de l'amour, en cherchant à acquérir cette connaissance à travers leurs incarnations répétées. Créant ainsi les cinq blessures de l'âme, en vivant le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice, en portant ces masques, pour la simple raison qu'ils ne savent pas ce qu'est le vrai amour.

Plusieurs, si ce n'est pas presque la totalité continuent à tomber dans le piège, chacun rendant responsable des maux sentis et ressentis par l'âme. Si vous pensez que vous êtes au-dessus de ceux qui font des gestes ou des actions impardonnables, détrompez-vous, vous en avez fait autant dans des incarnations passées. Peut-être que vous croyez ne pas avoir d'anciennes vies, cela n'est que votre croyance limitative, voulu par votre âme, juste pour vous protéger pour la simple raison que si tout était dévoilé, vous ne pourriez plus vous regarder en face . Le but de ce message n'est pas de vous juger, ni vous condamner, il n'y a pas une seule âme qui n'est pas passé par là à vivre différents rôles pour justement faire l'expérience de la dualité, du non-amour, ainsi comprendre ce qu'est la souffrance. Cette souffrance n'est pas éternelle, elle n'est qu'un passage pour permettre à l'âme d'évoluer en conscience et en sagesse, tout en intégrant ce qu'est le vrai amour.

En tout temps, quelle que soit l'âme, elle est aimée, guidée et accompagnée. Nous venons tous à des univers et mondes différents, voilà pourquoi, il y a des âmes plus évolués que d'autres, apportant ainsi la lumière pour ainsi aider les âmes à se sortir de leurs prisons intérieurs, en le montrant ce qu'est le vrai amour qui transcende tous les maux, toutes les blessures, qui redonnent à l'âme la clé pour se sortir de ses illusions, afin de tout transcender par la lumière de l'amour. Ainsi retrouver cette unification à cette force d'amour et de lumière, source Père/Mère, source une, le grand soleil central, peu importe son nom, nous sommes tous issus de cette lumière et amour. Dans ce monde, il y a différentes dimensions, disons des niveaux de conscience, plus ce niveau est bas, plus l'être s'identifie à ses croyances et peurs, continuant à nourrir cette illusion, plus tu t'élèves en vibration, moins tu t'identifies aux croyances et aux peurs, générées par une plus grande masse. L'être qui ne s'identifie plus à aucune croyance, ni à aucune peur, endosse la lumière de l'amour, il comprend la complexité de tout cet apprentissage à devenir des âmes conscientes et ayant acquis la connaissance pour transcender toutes illusions de séparations, de dualités et de non-amour.

Encore trop de personnes tombent dans leurs croyances et peurs, continuent à être dominées. Ils continuent à idolâtrer l'argent, le sexe, les drogues, pensant fuir dans leurs mondes imaginaires. Combien de personnes suivent une formation quelconque, s'instruisent en lisant plusieurs livres sur la spiritualité, croyant avoir acquis une grande connaissance se mettant à transmette leurs savoirs, osant se faire payer pour leurs enseignements, n'ayant pas transcendé leurs propres blessures de l'âme. L'ego spirituel est un danger encore plus grand que l'ego conventionnel, l'être croit avoir acquis un grand savoir, mais qu'en est-il de sa propre souffrance, de ses maux. Il n'a aucun amour pour lui-même et pour son prochain, à part se regarder dans un miroir, se croyant être supérieur aux autres. Ces êtres sont faciles à démasquer, il suffit juste de les observer, non pas dans le jugement, mais dans leurs comportements, ils ont peur d'être touché, de recevoir le vrai amour.

L'amour ça se sent, ça se ressent, donner sans attente, sans condition, juste par le plaisir de le faire, cela rend heureux, cela donne de la joie, cela permet de vivre cette relation d'unité, cela ouvre les cœurs aux plus démunis. Pourquoi dans ce monde, les êtres vivent tant de souffrance ? Pour la simple raison que les gens ne savent plus donner cet amour désintéressé, un amour inconditionnel, qui n'est pas basé sur aucune règle, qui transcende tout entendement, qui accepte et accueil tout dans cette lumière. Ne restez pas prisonnier de vos souffrances, des maux, ouvrez-vous à l'amour, à cet amour qui ne juge pas et qui ne condamne point, permettant à vous unifier à toute la création. En vous fermant à l'amour, vous êtes coupés de votre lumière, vous vous condamnez à être à l'image de votre détresse intérieure qui se reflète en tout votre être, cela se sent, se ressent. Voilà ce qu'est le vrai amour, être libéré de tous les conditionnements qui libère l'être de toutes ces illusions, afin de vivre dans la lumière de l'amour, préférant être dans les illusions de ses croyances et peurs, étant à la fois son propre juge, bourreau et sauveur, qui en fait se trouve être victime de ses propres pensées.

Soyez à l'image de Dieu, de la source Père/Mère, qui aime sans condition, d'un amour incommensurable, toujours à vous accompagner, à vous aimer, à vous guider et cela quel que soient votre apprentissage et expérience en ce monde, voilà ce qu'est le vrai amour. Si vous êtes dans la souffrance, dans les maux, c'est que vous l'expérimentez, en tout temps vous pouvez changer et revenir à votre véritable nature, en tant que pure conscience de l'amour, issu de la source Dieu Père/Mère qui est en toute chose, en toute vie, en tout ce qui est. Cette terre va connaître de grands bouleversements, de grandes inondations, quel que soit ce qui adviendra, votre seule issue, c'est la lumière de l'amour. Quand il ne vous restera rien, qu'il restera que votre propre personne, sur quoi aller vous fonder vos fondations ? Il n'y a que l'amour qui vous sauvera de votre détresse, qui vous apporte ce bonheur, cette joie de vivre, à aider votre prochain. Il n'y a pas plus grand amour que donner son temps pour son prochain, c'est ainsi que l'on donne à soi-même. Quoi qu'il en soit, chacun vivra tous ces changements à la mesure de son amour, plus ton cœur est ouvert, moins il en sera affecté. Que le vrai amour soit votre seule lumière. ॐღ

ॐღ Dans cet univers où tout change et évolue, la seule fondation qui perdure, c'est le vrai amour, c'est cette force d'amour, cette force créatrice, l'essence même de cet amour dont est faite notre âme, notre conscience, notre forme, notre esprit. Tout est la conception de l'amour, tout est énergie, tout se renouvelle sans cesse, comme il en est pour chacun de vous, à vivre toutes ces incarnations, à vous découvrir, à émaner cette lumière. Quel que soit votre rôle en ce monde, vous en êtes l'émanation, il y a ceux qui se souviennent et ceux qu'ont choisis de ne pas se souvenir. ॐღ

Passé, présent et futur, ne sont que l'instant présent, l'ici et maintenant. Comme je l'avais déjà exprimé dans un ancien message, nous vivons tous nos incarnations en même temps.

lundi 13 mars 2017

ॐღ N'ayez pas peur de lire ce message dans toute sa totalité, il révèle la plus grande vérité qui soit, une des plus belles histoires jamais dévoilées et racontées. ॐღ

ॐღ N'ayez pas peur de lire ce message dans toute sa totalité, il révèle la plus grande vérité qui soit, une des plus belles histoires jamais dévoilées et racontées. En fait vous allez découvrir la vérité dans ce message. ॐღ


ॐღ C'est pour moi un plaisir de vous la partager en toute humilité. ॐღ 

Ce récit raconte une grande vérité sur les êtres incarnés, humains, voici cette histoire inspirée qui raconte la vie de deux âmes incarnées en ce monde, l'une était né dans l’aspect masculin et l'autre l'aspect féminin. Ces deux belles âmes ne vivaient pas au même endroit, en fait il ne pouvait pas avoir plus loin que cette distance de l'un et de l'autre. On comprendra que ceci était voulu ainsi par le choix de ces âmes, qui en passant avaient un avenir commun. Le jeune garçon fut élevé dans l'amour, sa mère et son père veillaient en sorte que le garçon soit imprégné de leur amour. Il formait un couple très heureux, tous les deux avaient une telle complicité, une relation telle qui ce n'était pas courant de rencontrer de tels êtres avec un si grand amour. C'est ainsi que le garçon fut élevé dans cet amour divin. Il y avait une telle communication entre eux que c'était comme s'ils devinaient les pensées de chacun. La mère était très féminine, très douce, très calme, très aimante, tout en ayant cet aspect masculin, très confiante, très posée, n'avait pas peur d'exprimer ses émotions, tout en ayant une excellente écoute.

Le père était lui aussi très doux, très compréhensif, très à l'écoute de chacun, respectant la vie et toute sa diversité, croyait en une force créatrice qui régnait sur toute la création et veillait sur celle-ci avec un amour incommensurable et lui aussi n'avait pas peur de s'exprimer ses émotions. C'est ainsi que le garçon fut élevé à exprimer ses émotions, tout en étant à l'écoute, tout en partageant cet amour de la vie, en la respectant, il était tendre et doux, tout en ayant foi en cette force créatrice, en cet amour divin. Très tôt le père l'amena dans la forêt à lui dévoiler cette nature, à lui montrer qu'il y avait un équilibre naturel qui permettait à la vie de vivre en parfaite harmonie. Il lui enseignait que tout avait sa raison d'être pour le bon équilibre. Ainsi l'enfant avait reçu ce bel enseignement de respecter la vie tout en l'accueillant comme elle se présentait. À la maison, la mère veillait à donner à son enfant cette force, cette foi, en lui disant de croire en lui, en ses capacités, que rien n'est impossible à celui qui veut réussir. Elle lui disait de croire en ses rêves, qu'en fait elle lui racontait ses propres rêves, elle avait placé sa foi en cette force créatrice, en cette lumière qui veillait sur elle et sur toute la création. Tu sais mon enfant, tu as déjà tout en toi, tant que tes pensées sont le reflet de tes rêves, de cet amour, de cette force qui est en toi, tout se mettra sur ton chemin le moment voulu, opportun. Toute chose arrive à point quand le moment est venu de le vivre. Elle lui disait en lui montrant les étoiles, tu vois mon garçon, toutes ces étoiles font partie de nous, elles nous rappellent notre vraie nature divine, qu'en fait que les étoiles sont en quelque sorte nos cellules de notre corps céleste, tout en étant la conscience de toute la création.

Ainsi le garçon a appris à être dans cet amour divin, jamais il s'est senti rejeté, abandonné, humilié, vécu une trahison ou une soi quelconque injustice, en fait il ne connaissait rien de cela. Il ne pouvait pas concevoir que cela existait. Ce jeune garçon est devenu un jeune homme confiant, très respectueux de la vie, comprenant que tout est issu de la même force d'amour et de lumière. De l'autre côté du monde, cette autre âme qui avait choisi d'incarner une forme féminine, ce monde était l'opposé de ce garçon, elle n'avait pas reçu le même amour, sa venue en ce monde n'avait rien à voir avec ce que le garçon a reçu. Déjà la mère n'avait pas en elle cette force d'aimer, elle ne croyait pas en cette force créatrice, en fait elle n'avait pas reçu cet amour de ses parents, tout jeune elle a dû faire son propre chemin, tout en recevant les remarques d'une mère qui souffre de ne pas avoir été comprise et aimé. Elle répétait le même scénario, tu sais ma fille, je n'ai rien à te donner, par contre ce que j'attends de toi, c'est que tu m'aimes, que tu sois en quelque sorte mon pilier, à qui je peux me défouler, de dire toutes mes émotions négatives. Je t'ai enfanté dans ce seul but, que tu sois toujours là pour moi, que tu sois ma mère que je n'ai pas eue.

N'ayant pas de père, cette petite fille a dû se construire elle-même, étant la victime de sa mère et devait en même temps lui démontrer cet amour. Cette petite fille a vécu dans la peur, à se méfier des gens, à se méfier de tout, n'ayant pas cette relation avec la force créatrice qui veillait sur elle. Elle pouvait que compter sur sa force de vie, sur sa propre capacité, à son instinct de survie. Toute son enfance elle a été manipulé par sa mère, si quelqu'un lui donnait de l'attention, elle croyait que c'était cela l'amour, comme elle le faisait pour sa mère. Elle a vécu plusieurs injustices, en vivant en permanence l'humiliation, la trahison, le rejet, l'abandon, elle ne se sentait incomprise, personne n'avait vraiment de l'écoute pour elle, si cela arrivait, c'était pour la manipuler. Elle se disait que ce n'est pas cela la vie, qu'il y a surement autre chose, cela n'est pas une vie d'être une victime des gens sans scrupules et ayant de mauvaises intentions.

On remarque dans cette histoire que ces deux âmes vivent une réalité bien différente, l'opposé de l'un de l'autre et pourtant la vie n'avait pas dit son dernier mot, la force de toute vie, force d'amour et de lumière avait prévu autre chose. Revenons à notre récit, le jeune homme décidait de quitter la maison familiale, les parents acceptèrent la décision de leur fils, tout en lui donnant leur bénédiction, ils savaient que leur enfant avait tout en lui pour vivre sa vie et faire face à toutes les éventuelles réalités qui se présenteraient sur son chemin . Ayant le goût de l'aventure, ce jeune homme avait ressenti qu'il était attiré vers un lieu, il en avait eu des images, mais ne savait pas l'endroit exactement. Il s'est dit quand le moment viendra, la force de vie lui dévoilera ce lieu, qu'en fait il le ressentirait le moment opportun, que la force de vie agira quand le temps sera venu de le vivre.

Gentiment, le jeune homme s'est mis à voyager, à visiter plusieurs pays, tout en prenant conscience des autres cultures, ayant déjà cette grande sagesse, il était dans le respect, dans l'accueil de toutes ces mentalités, toutes ces religions et croyances. Il ne faisait pas de cas, car il savait que tout a sa raison d'être et qu'il se sentait privilégié d'avoir eu des parents magnifiques qui lui enseignaient l'art de bien vivre et d'être à l'écoute sans troubler l'ordre établi. Ils se passèrent quelques années, toujours à la recherche de ce lieu, il savait que rendre à cet endroit où il trouverait son âme jumelle, son autre soi. Ayant parcouru presque toute la planète, il se rendit dans un pays très peuplé, où il y avait très peu de verdure, beaucoup de béton. À sa grande surprise il s'est retrouvé dans ce pays où la presque totalité de la population vit sous le seuil de la pauvreté, des familles monoparentales ou l'homme était absent cherchant l'amour qu'il n'avait pas reçu où la femme avait été séduite par l'attention qu'on lui apportait, croyant que c'était cela l'amour et se retrouvant à élever seul l'enfant conçu de cette union.

Ainsi c'est le jeune homme trouva un endroit pour se loger et travailler, dans une ville de grande importance. Il sentait que son plus grand souhait allait bientôt être réalisé. Depuis un certain temps, dans ses rêves conscients, il avait fait la rencontre de cette jeune fille, ayant le même âge, il ne pouvait pas encore mettre un visage, mais il avait ce fort ressenti que c'était pour bientôt. Un jour où il alla faire des courses, des emplettes, il tomba face à face à cette jeune fille, leurs regards s'étaient rencontrés, il sentit un tel sentiment de joie, un tel sentiment de bonheur comme s'il venait de rencontrer son autre partie divine, une explosion de joie. Pour elle, cela fut magique, elle ne pouvait pas s'attendre à un tel ressenti, à un tel choc, ne pouvant pas mettre de mots, elle s'est senti aimée d'un amour qu'elle n'avait jamais ressenti, qu'on n'était pas en train de la juger, ou de profiter de sa naïveté.

En fait elle ne savait plus quoi faire, elle ne le quittait pas des yeux et lui aussi, tous deux ressentaient cet appel, comme deux amants qui s'attirent, elle ne comprenant pas ce qui lui arrivait et pour lui, reconnaissait en elle son autre soi. Après de longues minutes, il lui a adressé la parole, en lui demandant son nom, tout en lui racontant qu'il venait d'un pays très éloigné, qu'il avait suivi la guidance de son cœur afin d'être dans ce nouveau pays. Tout en se présentant, il lui donna rendez-vous dans un petit café du coin, pour faire connaissance et apprendre à se connaître. Il lui disait qu'il était très heureux de faire sa rencontre et qu'il n'avait qu'un but, apprendre à la connaître tout en lui partageant ce qu'il était. La jeune fille toute réjoui de cette rencontre, se disant pourquoi pas, je vais connaître une personne venant d'un autre pays qui m'accepte tel que je suis. Elle surmonta sa peur d'être à nouveau manipulé, car pour la première fois elle s'est senti aimer, elle n'avait jamais ressenti un tel amour, comme si son coeur avait franchi la porte du bonheur, de la joie et de l'amour incommensurable. Elle ressent cette force d'amour et de lumière, comme elle n'avait pas de mots pour le décrire, sans le comprendre, elle savait que son ressenti était bon, qu'elle venait d'expérimenter pour la première fois ce qu'est le vrai amour, sans attente, sans emprise, dans les plus grands des respects.

Et ainsi le jeune homme fut présent au deuxième rendez-vous, ces deux âmes se sont retrouvées, il y avait cette complicité entre les deux, comme si chacun pouvait tout exprimer, tout dire sans que l'autre soit dans le jugement, chacun écoutant l'autre avec un tel amour. Ainsi le jeune homme a pu transmette ce qu'il avait reçu de ses parents, la jeune fille a ainsi libéré toutes ses blessures, toutes ces incompréhensions, elle avait tout transcendé, elle avait fait la paix avec ce monde, cette réalité dans laquelle son âme avait choisi pour elle. Le jeune homme avait une telle patience qui lui montrait comment parvenir à se libérer de ces blessures, de ces croyances et peurs, telle une fleur fermée, il a su la faire s'ouvrir pour être ce qu'elle a toujours été avant sa venue dans ce monde. Gentiment, le jeune homme lui enseigna tout ce qu'il savait de la vie, de cette unification à la force de vie, force créatrice. Ils décidèrent de construire leur vie ensemble, ils quittèrent le pays pour retourner dans son pays, présenter la nouvelle venue à ses parents. C'est ainsi que ces deux âmes se sont retrouvés, à l'image des parents du jeu homme, ils sont devenus un couple divin, couple solaire, deux âmes jumelles primordiales se retrouvant unifiées, formant qu'un seul être. L'histoire nous dit pas s'ils ont eu des enfants, je laisse votre imagination à poursuivre cette histoire, car en chacun de vous, vous êtes à la fois cette force créatrice, force d'amour et de lumière, cette pure conscience. Vous avez le choix et cela en toute liberté d'être unifié à cette force d'amour et de lumière, Dieu ou à vos croyances actuelles, faisant de vous l'être que vous êtes en cet instant. Quoi qu'il en soit, vous êtes aimés, accompagnées et guidées. ॐღ

ॐღ Voilà une fin qui viendra combler toutes les attentes. ॐღ Ils formèrent un couple Solaire, un couple Sacré, unifiant Dieu, cette force d'amour et de lumière, réunifiant l'aspect masculin et féminin, transcendant tout par leur amour. De cette relation est né l'enfant lumière. ॐღ

samedi 11 mars 2017

ॐღ VIVONS NOTRE LIBERTÉ TOUT EN LIBÉRANT CE MONDE DE SON IGNORANCE, EN LUI RENDANT SA LUMIÈRE ॐღ

ॐღ Merci de partager et contribuer à rendre ce monde meilleur ॐღ



ॐღ Merci de partager et contribuer à rendre ce monde meilleur ॐღ


Comment vivre notre vie tout en endossant sa vraie nature divine ?

Plusieurs se demandent comment faire, comment lâcher prise, comment être pour vivre une vie harmonieuse ? En fait cela dépend de la volonté de chacun à vivre cette harmonie, sentir et ressentir la paix. Une grande majorité, si ce n'est pas presque la totalité des êtres humains est conditionnée à vivre dans leurs croyances et peurs, en fait ils gagnent leur vie, au lieu de se servir de cette vie, de ce monde pour vivre cette harmonie. En fait l'homme, l'âme incarnée en ce monde, en cet instant a oublié sa vraie nature divine pour la simple raison qu'il est conditionné à vivre dans un monde où les croyances et les peurs dominent, là où les hommes vivent différents statuts sociaux, là où la richesse n'est pas répartie équitablement, là où l'être est valorisé par son intelligence. Il est drôle de constater que cette intelligence provient de la même source et que tous en sont issus mais utiliser de façon différente, selon ce que l'âme vient accomplir. Bref, ce monde privilège les plus grands cerveaux, qui en fait de merveilleux esclaves, les êtres avec un ego démesuré. Ils ne se rendent pas compte de l'ampleur de leurs ignorances.

Sans vouloir juger quiconque dans ce message, le but est d'ouvrir la conscience à ceux qui sont prêts à changer leurs croyances, leurs pensées pour se libérer de leurs grandes détresses intérieures. L'intelligence n'épargne pas la souffrance, ni la douleur si celle-ci est sous l'emprise d'un être qui est dominé par son ego, en fait il se croit intelligent pour la simple raison qu'il est doué à faire telle profession bien rémunérée ou bien son intelligence lui permet de profiter du système. Quoi qu'il en soit, ces êtres ont choisi leurs destinées. Bon revenons à ceux qui veulent changer, avancer et progresser dans leur évolution, en apprenant ce qui leur permet de se libérer de tout ce qui entrave leur liberté d'être.

En fait l'intelligence, cette facilité d'apprendre, cette lumière n'appartient pas qu'à un seul être, mais à tout ce qui est. L'homme a erré, croyant qu'il est doté d'une intelligence supérieure, se donnant le droit de régner sur toute la diversité de la vie en ce monde, tout en créant différents statuts dans la société, les moins intelligents font un travail moins rémunéré. En fait l'être qui se dit intelligent et qui se dit supérieur est l'être le plus ignorant qui soit, pas besoin d'être intelligent pour comprendre que cette intelligence se trouve en toute chose et que nous sommes liés à tout ce qui est. Tout est issu de cette intelligence divine, ne faire qu'un avec elle, avec cette source d'amour et de lumière. Quel que soit le statut cela ne change en rien, nous sommes tous issus de cette force d'amour, nous avons tous cette connexion avec notre soi divin, servons-nous de cette intelligence divine pour la partager à tous, à tout ce qui est. Il n'y a personne qui n'est pas doté de cette intelligence. Ce monde catalogue trop vite et ceux qui ne cadrent pas et ils sont laissés à eux-mêmes, pris en chargent par la société qui ne fait rien pour les aider à comprendre leur vraie nature divine pour la simple raison que ces personnes ne cadrent pas dans la société actuelle.

En fait l'être a oublié sa vraie nature au détriment des croyances, croyant que son intelligence venait de lui-même, croyant être né avec ces aptitudes, mais qu'en fait cela ne vient pas de la forme mais bien de la source une, Dieu, cette force d'amour et de lumière. Tant que l'homme ne prend pas conscience de ce fait, il reste dans l'ignorance, loin d'être un être intelligent, il ne fait qu'endosser cette facilité qu'il a à accomplir certaines tâches que d'autres n'arrivent pas à faire. En chacun se trouve l'âme d'un jardinier céleste, comprenant que ce monde est un jardin et que la vie en est la récolte, il en est de même pour l'homme, sans ce jardin, il n'y aurait par cette émergence de la vie. Chacun devrait respecter la vie, de l'aimer, de la chérir, d'en prendre soin, non pas par le jugement et des actions qui ne respectent pas le cheminement de toute vie.

Que fait un jardinier, il s'occupe de son jardin, il sème plusieurs variétés de semences, il sait que s'il plante des semences de carottes, il va récolter des carottes. Il sait que son jardin est semblable à une fleur, il y a un temps pour semer et un temps pour récolter. Il en est de même pour l'être conscient qu'il est lié à tout ce qui est, qu'il est bien centré, connecté à cette intelligence universelle, quantique, dimensionnelle, en tout ce qui est. Il sait que ses pensées sont orientées sur cet amour, sur cette unification, tout en maitrisant ses émotions et sentiments, peu importe si la récolte n'a pas donné le fruit attendu, ou n'a pas émergé, il ne se culpabilise pas pour la simple raison qu'il a tout donnée de lui-même, en illuminant tout de son amour et lumière, en sachant que tout est un et que ce qui émerge dans la matière a besoin d'être aimé par ceux qui les précèdent, ainsi ce monde est en tout temps dans l'amour et la lumière, respectant la vie comme elle se présente avec ses aptitudes.

Pourquoi ce monde vit tant de souffrance, tant de maux ? C'est que l'homme n'a pas su apprécier cette intelligence pour le bien-être de tout, il s'en est servi à ses propres besoins égoïstes, se croyant supérieur aux autres, créant ainsi un monde basé sur les différences, en donnant une valeur marchande. Remercions cette intelligence divine, la source une, Dieu, de ne pas laisser l'homme dans son ignorance, à lui permettre de passer à un autre cap, libérant celui-ci de son ego, des croyances limitatives et de ce non-respect envers la vie.

Il me fait plaisir d'apporter cette lumière et cet amour, de la partager en toute liberté, en toute gratuité. Mon intelligence ne vient pas de ma forme, quoique j'aie reçu en héritage les gènes ancestraux, mon intelligence n'est pas basée sur les compétences de ce monde, de la glorification du mental, de l'ego, loin de là, celle-ci vient de la source mère, la source une, de notre lumière commune qui m'a doté de cette intelligence du cœur pour me permettre de vivre une vie qui n'est pas à l'image de cette société qui conditionne les êtres humains en esclave, conditionné à travailler et non à vivre cette vie en parfaite harmonie, en donnant le meilleur de soi-même pour toute la création.

Imaginer un instant plus aucun jugement, chacun respectant l'autre comme il se respecte, chacun contribuant à apporter le meilleur de lui-même tout en recevant le meilleur de ce monde, tout vivant le parfait amour, rien n'est rejeté, n'est abandonné, n'est humilié, n'est trahi, ni ne vit aucune injustice, tout dans le respect et dans l'amour inconditionnel. Œuvrant tous à maintenir ce monde dans la lumière et amour, en faisant qu'un avec cette force d'amour et de lumière, cette pure intelligence du cœur. Ce monde est notre jardin, apportons-lui la lumière et amour, à toute cette vie qui émerge de la lumière, apportant à ce monde, la nouvelle récolte. Soyons des âmes jardiniers comme je le fais en cet instant à vous illuminer de cet amour et lumière, ouvrant votre conscience divine à vous libérer des conditionnements inappropriés, pour justement émaner ce que nous sommes en tant qu'être de lumière, la lumière de l'amour.

Quoi qu'il en soit, nous vivons actuellement ces changements pour ainsi changer ce monde à se libérer de l'emprise de l'ego, des croyances et des peurs pour endosser ce qu'il a toujours été en chacun, cette pure intelligence du cœur. En étant des jardiniers de l'âme, en prenant soi de notre création commune, tout en étant liés à cette pure intelligence, la lumière une, Dieu, ne s'appropriant pas cette intelligence pour son propre besoin égoïste, en le partageant en toute humilité comprenant que cette intelligence appartient à toute la vie, à toute sa diversité. ॐღ 

mardi 7 mars 2017

ॐღ Plus rien n'est pareil ... plus rien ne sera pareil ... ॐღ

ॐღ Plus rien n'est pareil ... plus rien ne sera pareil ... ॐღ


Un beau matin, après avoir bien dormi, je me suis levé comme d'habitude, je suis allé prendre une douche et ensuite je me suis habillé, je ressentais que cette journée allait être très différente des autres. Je ne sais pas pourquoi, il y avait en moi quelque chose de changé., en fait c'était comme si je n'étais plus de ce monde, tout en y étant, j'étais devenu indifférent. Je me préparais pour aller au travail, dans une grande entreprise informatique. J'étais le responsable de la sécurité, j'avais plusieurs agents à m'occuper pour le bon fonctionnement des entrées et sorties des employés et à vérifier l'accès aux clients et visiteurs. Rendu sur le lieu de mon travail, je ne peux vous décrire, ce que j'ai vécu à ce moment-là, en franchissant les portes, j'ai été frappé d'une grande force intérieure, en ressentant au plus profond de mon âme, en tout mon être, un sentiment jamais vécu, tellement fort et puissant, que je devais sortir à tout prix de cet endroit. Je devais plus y mettre les pieds, comme si j'avais plus aucune raison de continuer à faire ce travail. J'avais beau essayer de me convaincre le contraire, mais c'était plus fort que moi et cela m'a entrainé vers la sortie à me retrouver à l'extérieur. En sortant, j'ai senti une telle liberté, comme si je venais changer le cours de ma vie, je me sentais libre et ce qui est le plus drôle c'est que j'avais aucune peur. J'avais suivi ce fort ressenti, je ressentais que j'avais fait le bon choix. J'avais en moi cette certitude que tout irait bien, que maintenant ma vie serait fort différente.

Le plus drôle c'est que rien ne me troublait, comme si toutes mes préoccupations étaient disparues, comme si je me retrouvais à mon tout jeune âge, juste le plaisir de marcher, de regarder le paysage qui défilait devant mes yeux et sous mes pas. Avant de me rendre à la voiture, je contemplais tout ce qui se présentait à moi, en fait je m'émerveillais, comme si j'étais devenu un observateur, sans jugement, sans peur, juste à regarder la réalité comme elle se présente, ne donnant aucune importance aux comportements des autres personnes et de ce qui se passait. Je sentais et ressentais un immense amour pour ces gens, pour cette réalité. J'étais à me demander quel est ce changement qui se passe en tout mon être en cet instant, cet amour inconditionnel émanant de tout mon être vers des personnes dont je ne connais aucunement leurs existences. Pourquoi suis-je en train de vivre ce nouvel état d'être ? Tout me paraissait simple et facile, pour moi, c'était devenu naturel de tout aimer et d'aimer ceux et celles qui remplissaient ma réalité, tout en acceptant et en accueillant leurs choix de vie. Tout en me rendant à la voiture, vers le stationnement, j'ai ressenti que j'avais besoin de me retrouver en pleine nature. Il y avait tout près un parc où il y avait plusieurs arbres centenaires, des chênes et des érables, plusieurs bancs et des tables, en plus des jolis petits lacs. En ce moment de l'année, il y avait plein de fleurs, le ciel était dégagé, le soleil était radiant, avec une belle petite brise.

Tout en me dirigeant vers le parc, à ma grande stupéfaction, je ne me sentais pas concerné par toutes ces personnes, en fait je n'étais plus dérangé par leurs comportements, par leurs manques de respect, par leurs croyances ou leurs peurs. En fait chaque personne que je voyais, je ne m'identifiais plus à qui ou à quoi que ce soit, avant je pouvais être dérangé par leurs croyances, par leurs habillements, comme je pouvais être dérangé par tous ceux et celles qui ne pensent pas comme moi, autant parmi mes proches que dans mes connaissances et parfaits étrangers.

Je ne me reconnaissais plus, comme si tout cela était devenu banal, aucune importance, il en était de même pour ma religion, tout n'avait plus la même importance. Ce qui importait en cet instant, c'est cet amour que j'émanais, tout en laissant chacun son libre choix à d'être ce qu'il veut. J'étais devenu un observateur dans mon propre monde, réalité, en aimant et accueillant tout dans cette lumière et amour qui émanait de tout mon être. J'étais heureux, sans rien, sans attente, juste à vivre ce moment présent. Je ne sais pas ce qui s'est réellement passé cette nuit, comme si on m'avait ouvert le dessus du crâne, à tout extirper ce qui en fait m'empêchait de vivre ce pur bonheur, de ne plus être identifié à quoi que ce soit, ni à quiconque. Tout a changé, rien n'est plus pareil, je ne suis plus le même, je sens et ressens ce grand amour, au plus profond de mon âme, de ma conscience, cette lumière qui remplissait tout mon mental. On aurait dit que mes pensées ne venaient plus des croyances, ni même des peurs, qu'il n'y a pas si longtemps mon mental en était rempli et maintenant ce sont des pensées qui émergent de cette lumière et amour. Comme si j'étais né à nouveau avec un nouveau corps émotionnel, un nouveau mental lié à cette lumière qui est dans tout mon être, en mon cœur, baignant toutes mes cellules.

Rendu au parc, je me suis assis sur un banc, profitant de ce moment sacré à contempler ces merveilleux arbres et toutes ces fleurs. Il y avait une telle plénitude qui m'habitait, je me sentais lié à toutes ces fleurs et arbres, à tout ce parc. Quel sentiment extraordinaire de se sentir et ressentir cette unification à toute cette beauté, à toute la création. Il y avait plusieurs personnes, des enfants qui jouaient, d'autres qui profitaient du soleil et d'autres qui prenaient des photos. En fait, je me sentais unifier à tout ce parc, et tout ce qui était présent, comme si tout cela faisait un avec moi. Je regardais ces personnes et j'entendis une voix me disant, tu sais que ces personnes sont aussi toi, vivant une autre réalité que la tienne, tout en contribuant à l'ensemble, en me disant que tout est issu de la même source de lumière. Je réalise qu'en fait que tout contribue, que tout a son rôle à jouer dans ce monde et pour la première fois j'ai senti que j'étais à ma place, que mon rôle était de vivre cet éveil, ce retour à la source pour ainsi vivre cette relation d'unité dans la lumière de l'amour, acceptant et accueillant tout au nom de l'amour.

Comment vous dire, j'étais libéré des souffrances et des maux de ce monde, tout mon être vibrait à une autre fréquence. Il y avait ce respect, cette gratitude envers cette réalité qui autrefois je m'identifiais à celle-ci, j'étais conditionné à suivre le commun des mortels à vivre dans les croyances et les peurs, tout en essayant d'être heureux, tout en étant la victime de ceux et celles qui ne pensaient pas comme moi et en même temps je m'en prenais à ceux qui ne pensaient pas comme moi. Je suis là à vous parler de ma nouvelle condition, un être libre de croyance et de peur, qui en fait a de la gratitude envers tout ce qui est. Comment pourrais-je en vouloir à ces êtres humains qui font que suivre leurs instincts, suivant leurs bonnes étoiles ? Je me rappelais que j'ai été conditionné à faire comme tout le monde à vivre une vie à l'image des convictions.

N'est-ce pas merveilleux de commencer une nouvelle journée et être libéré de tout ce poids, de toute cette lourdeur, de toutes ces croyances, de tous ces masques ? Être à nouveau soi, en parfaite harmonie avec la vie, ressentir ce lien d'unité, d'unification avec tout ce qui est, ne fait qu'un, qu'une seule conscience globale, comprenant que tout est parfait. Je comprenais que chacun contribuait à faire évoluer les autres, que tous sans exception apportait le changement. Tout en étant assis sur ce banc, tout m'était expliqué, qu'en fait que tout est illusion, mais que cette réalité est réelle pour ceux qui s'identifient à celle-ci, afin de rendre l'expérience plus réelle, en faire l'apprentissage et comprendre ce que sont la souffrance et les maux quand tu ne vis pas dans l'amour véritable. Le but de cette incarnation dans la matière est de comprendre notre pouvoir de création, de la pensée créatrice. Sans la forme, il est plus difficile de ressentir la douleur, la souffrance et les maux, voilà à quoi sert un corps émotionnel, à sentir et ressentir des émotions, des sentiments, afin de comprendre nos choix, tout en étant laissé à soi-même pour découvrir la vérité.

Je comprends maintenant pourquoi nous vivons cette expérience dans la matière. Nous sommes des êtres de lumière, de pure conscience, nous savions qu'en vivant cette expérience dans la matière, qu'on oublierait notre véritable nature divine au détriment d'une conscience qui avait oublié son origine, en se basant sur ce qu'elle percevait comme étant sa réalité, jusqu'à son éveil, pour lui permettre de tout transcender et ainsi endosser à nouveau sa pleine conscience divine, comprenant que tout est issu de la même source d'amour et de lumière. Qu'en ce monde, cette conscience globale, source père / mère, peu importe le nom qu'on lui donne, se trouvait en toute chose, insufflant à tout ce qui est la vie, tout en étant lié à celle-ci, créant cette matrice dans laquelle la vie, toute sa diversité d'apprendre et d'évoluer.

Je sais que je ne suis pas le seul à vivre ce changement de conscience, de plus en plus d'être s'ouvre pour ainsi avoir accès à cette lumière et amour, à cette pure intelligence divine, sortant l'être de son ignorance, captif des croyances et des peurs, lui faisant voir la vraie lumière, celle qui ne juge pas, qui ne condamne point, celle qui aime tout d'un même amour. En fait chacun retourne à la source et retrouve la mémoire oubliée et renaît en la lumière, tout en se rappelant l'être de lumière et amour, qui a conscience que tout est soi, que tout est un. Voilà, tout en étant assis dans ce merveilleux parc, en contemplant tout ce qui est, de mes yeux d'enfant, je suis cette lumière qui aime tout d'un même amour, qui en fait ne fait plus partie de ce monde, plutôt de la masse, mais de ceux qui ont retrouvé la totalité de leur lumière qui n'a que de la gratitude envers tout ce qui est, respectant le choix de chacun, éveillé ou pas. Comme cela s'est passé pour moi, qui sait demain est peut-être votre jour de renaissance, être libéré de toute croyance et peurs, endossant que la lumière de l'amour.

Le but de ce message inspiré est de vous faire réfléchir, de vous permettre de mieux comprendre vos choix, afin d'accéder à cette conscience globale, directement à la source père /mère. De comprendre que vous avez le choix de sortir des croyances limitatives et être à nouveau cet être de lumière qui a compris que tout est son reflet, que tout est un. Accéder à cette lumière pour vous libérer de toute cette souffrance, de tous ces maux dont souffre la grande masse de l'humanité, à plus vous sentir victime, libérer des masques des blessures de l'âme, comme le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice, Comprendre où vous n'avez jamais été séparé de la source père / mère et ainsi vivre cet éveil et ainsi être dans cet état de gratitude, car maintenant vous savez qui vous êtes, à partager cette lumière commune, où tous en sont issus.
Vous êtes tous semblable à cet être qui s'est réveillé avec une nouvelle conscience ॐღ